serre de jardin

Comment fonctionne une serre de jardin?

Qu’est ce qu’une serre de jardin?

Une serre de jardin est un espace de culture dont les conditions sont favorables à la croissance des plantes potagères. Cette structure, qu’elle soit en verre, en polycarbonate, adossée à votre maison ou en tunnel, permet aux jardiniers d’améliorer leur rendement, d’assurer une meilleure récolte et aussi, de cultiver de manière précoce et tardive. 

La combinaison parfaite pour que les végétaux poussent correctement est : un bon ensoleillement, un bon taux d’humidité et une bonne température. Pour cela, tout bon jardinier saura gérer les ouvertures et fermetures et les arrosages. La culture sous serre permet également de faire des semis. En effet, les semis sont souvent exigeants en termes de chaleur. Les faire sous serre vous permet de le faire plus tôt dans la saison. Certains jardiniers commencent leur semis en Janvier et peuvent planter en pleine terre dès le mois de mars. 

Pour bien choisir la taille de sa serre, il faut calculer en moyenne 10% de la surface totale de culture. Si vous avez un jardin de 100 m2, une serre tunnel de 12m2 suffira. Cela est un moyenne et est à adapter en fonction de la taille de votre famille, de votre objectifs et de la place que vous souhaitez lui consacrer. 

Il existe un guide complet sur les serres de jardin. 

Où implanter ma serre de jardin?

Afin de capter un maximum la lumière, il est conseillé d’orienter sa serre Nord-Sud. Aussi, il est pratique de l’implanter près d’une réserve d’eau (puit ou robinet extérieur). Cela vous évitera les allers-retours épuisants lors de l’arrosage. 

Lire aussi :   Comment se déroule une prestation de terrassement ?

La pente doit être légèrement favorable pour faciliter l’écoulement de l’eau. Sur géoportail, vous pouvez voir le dénivelé de la pente. Cela peut être intéressant lors de l’installation de votre irrigation. 

Une serre peut être sensible aux vents violents. Il est donc conseillé de la protéger avec une haie fruitière ou un brise vent artificiel, suffisamment proche pour freiner le vent et suffisamment éloigné pour ne pas faire d’ombre aux cultures. 

Il est également conseillé de ne pas la placer près de grands arbres malades. Les chutes de branches peuvent causer des dégâts. 

Comment aérer ma serre de jardin?

Une serre a besoin d’être aérée afin de ne pas étouffer les plantations et la condensation. Au printemps, les températures remontent, il faut alors rester vigilant lors des excès de chaleur. En plein été, tout reste généralement grand ouvert jour et nuit. Dans certaines régions, il faudra la fermer la nuit si les températures sont trop basses. 

Aussi, en début d’automne, si vous faites des cultures tardives, faites attention aux gelées la nuit. Il faudra alors fermer les pignons la nuit et ouvrir le jour selon l’ensoleillement. 

Il se peut que vous ayez encore des plantes (plantes tropicales ou plantes fragiles) sous serre en hiver. Dans ce cas, les pignons seront la plupart du temps fermés sauf par très beau temps. 

Comment gérer l’humidité de ma serre de jardin?

Afin de garantir une bonne croissance aux végétaux, il est important de garder une bonne hygrométrie. Il y a une règle simple : s’il y a des gouttes de condensation, il faut ouvrir la serre. Si vous souhaitez aller plus loin et être beaucoup plus précis, vous pouvez utiliser un hygromètre. Un hygromètre vous permettra d’avoir le taux d’humidité actuel. Le taux idéal est de 50 à 80%. 

Lire aussi :   Un truc idéal pour restaurer votre terrasse en bois

S’il affiche un taux situé entre 20 à 50 %, cela signifie que la plante est déshydratée. Il faudra alors l’arroser. 

S’il affiche un taux situé entre de 80 à 100%, cela signifie que les stomates sont ouverts et que la plante transpire trop. Il n’y a pas assez d’air pour que toute l’humidité soit absorbée par la plante. Il faudra alors cesser l’arrosage et bien ouvrir la serre.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.